La mosquée de Gouraya

Publié le par Un habitant de Gouraya

Bonjour la communauté,

 Avec l’afflux de nouveaux pratiquants, la mosquée du centre-ville de Gouraya n’arrive plus à contenir la foule. Lors de la prière du vendredi et celle des tarawihs, les deux ruelles adjacentes sont squattées et provoquent une gêne dans la circulation des véhicules et même des piétons.  Il faut trouver une solution d’autant plus que l’hiver arrive et il ne sera pas plus possible de prier dans la rue. Un projet a été annoncé pour la construction d’une mosquée au niveau du croisement de la route d’Iyerouanou et de la déviation de la nationale 11 mais parait-il bloqué. Je considère pour ma part que ce n’est pas un emplacement recommandé mais n’empêche qu’il faut trouver un autre lieu comme par exemple l’espace jouxtant l’oued Sidi Moussa dit « Skapoutch ». Au passage le pont le traversant a été consolidé mais les travaux s’éternisent et provoquent également une gêne dans le trafic routier car pour aller au stade ou à Bois sacré, il faut passer par les maisons préfabriquées.

Au jour du 13ème jour du ramadhan, quoi dire pour la mercuriale, les prix des légumes et des fruits se maintiennent à des niveaux toujours élevés et la pomme de terre est devenue un produit presque de luxe avec une moyenne de 50 DA  pour une qualité très médiocre.

 Saha f’tourkoum et à la prochaine

 

Publié dans Vie quotidienne

Commenter cet article

kamel 02/02/2009 13:16

ça fais un moment qu'il y a plus de commentaires????? what this

kamel 06/06/2008 01:30

Bientôt le Ramadan. connaissez vous les horaires de jeune? pour 2008 ?

MOHAND AZWEW 08/01/2008 22:00

salut
mais où sont passé tous les commentaires d'avant ?
dommage qu'ilqs disparaissent comme ça

mohand azwew 19/01/2007 22:43

bonjour sahsa el aidh enwen,
c'est pas pour polimiquer ou entretenir le débat sur la religion, mais juste pour répondre à djamel et salimou, je tiens à dire que je parle en tant que être humain musuluman pratiquant mais surtut libre, croyant à la science et à 2007. je donne effectivement raison à Salimou qui dit que la religion nécéssite beaucoup de maturité, simplement, je tiens à dire que ce n'est pas évident d'évaluer la maturité surtout pas en notre temps. l'école algérienne comme la mosquée d'aujourd'hui n'enseigne que le dogmatisme et fraine la critique et l'autocritique ce qui implique que l'individu est démuni de tout sens de réflexion, en Algérie rare ceux qui éflichissent, nous appartenant quansiment tous comme on est au groupe qui régit nos comportements. l'homme affranchit est l'homme qui ne s'interdi en aucun cas de réflichir. tout le monde se pose la question du pourquoi: le monde arabo-musulman ne se développe pas , la réponse est simple, ce peuple n'est pas libre, n'est pas créatif parcesque l'enseignement ou la mentalité religieuse telle qu'elle est transmise à travers, les parents, les école, les mosquées interdit l'individu de toute forme d'autocritique qui fera qu'il changera la vision retrograde paralysante qui stope et nuis au développement. Il faut que nos enfant sachent où sont les priorités, pourquoi notre société n'accepte pas la critique, pourquoi notre peuple n'arrive pas à s'ensortir, la réponse est simple, il n'est pas libre, donc anti-productif. ceci ne veut pas dire qu'il ne faut as s'intresser à a religion, non, ceci veut dire réveillons nous. un simple exemple, si l'on s'impose la notion du mektoub, ceci veut dire que c'est dieu qui guide l'avenir de notre pays. c'est différent chez les ocidentaux, ils n'ont pas l'assurance divine pour leur devenir, celà les poussent à réflichir pour demain donc pour se développer. ils leur a fallu des années pour se débarassé de la pensée unique du groupe tel qu'elle leur a été imposé par l'église. Vous voyez bien que l'état Algéren et avec sa bonne volonté de développer le pays à du mal à y parvenir, le probleme c pas le manque d'argent, vous le voyez bien, le mal est bien profond c'est qu'on ne peut rien entreprendre d'éfficace et de durable, tout ça a cause de notre incapacité de créer collectivement, parce que la mentalité arcaïque nous ronge et nous limite dans notre vision, par ce qu'on a pas apprit à réflichir, mais plutot à être bête et déscipliné ( y compris pour la soi disant élite).pour revenir aux fait, laisser nos enfants à passer beaucoup de temps dans les mosquées c de faire d'eux la proie de la pensée unique. laissant nos enfant s'épanouir dans le naturel que nous offre notre bon dieu, laissant le cerveau de nos enfants libre de toutes contraintes religieuses ou traditionnelle qui l'enpeche d'étuliser ses facultés completes. je sais que Jamel va me prendre pour un athé ( la preuve qu'il a conservé une premiere lecture sur le fait que j'ai dit qu la musique été capitale d'ailleurs il n'en a compri que c'est un moyen pour s'éclatter..rire confirm these sur le cerveau), mais je sais que Salimou réflichira à deux fois avant de dire que je suis athé ou fou, car peut être que son cerveau lui appartient toujour et qu'il a éhappé à l'itiniraire imposé depuis siecles par la pensée unico-arabo-musulmane.

salimou 11/01/2007 11:46

Le surpeuplement de la mosqué n’a rien avoir avec ce que pense certains comme quoi il y a une nouvelle génération plus pieuse et plus proche de son dieu, c’est une mauvaise lecture et une mauvaise analyse du phénomène a mon avis, je ne crois pas a tout ça, je suis moi-même qq de très croyant et très pratiquant, y a beaucoup de vérité dans ce que dis mr mohand zwew, ces jeunes manque de maturité religieuse, manque de savoir religieux, ils ne connaissent pratiquement rien de leurs religions, ils sont des proies faciles a toutes personne ayant des mauvaise intentions ou voulant détourner leurs dévouement et leurs détermination a des fins macabres et les entraîner vers des horizons sombres, en plus c’est une mosqué a risque y a trop d’anciens terroristes, ils peuvent décider de retourner a leurs anciennes besognes a n’importe quel moment et bien sur en entraînant le maximum de gens avec eux, le danger est la…, être proche de dieu et connaître dieu c’est pas donné, ça se sache ça s’apprend, c’est un grand privilège, c’est une paix moral extraordinaire, ça ne se vois pas c’est a l’intérieur, c’est une chose tellement sacré et noble que ça n’aparait pas dans les habilles et l’aspect extérieur, ça se vie, et bien heureusement ça ne viens pas comme ça !!! du jour au lendemain, ça s’apprend ça viens par le savoir , ça viens par la lecture, beaucoup de lecture, la lecture du courant d’abord, est la lecture des livres écris par les grands savants de l’islam et éviter de lire ces bouquins qui se vende a la sauvette dans les souks ( ces des brochure qui véhiculent en général des idées dangereuses et je trouve que l’état est responsable en premier lieu de leurs introduction et de leurs ventes).
C’est très bien que les jeunes y tendance a fréquenter la mosqué que de fréquenter d’autres lieux, mais il faut absolument les canaliser les orienter leurs apprendre les bons concepts de l’islam, leurs apprendre le civisme extraordinaire qu’il y a dans cette religion.
Je fais appelle au bons consciences de ne pas tomber dans la facilité et dire « c’est bien ces jeunes font la prière, ils sont pieux » et voir uniquement les apparences et de ne pas non plus critiquer ces jeunes on les taxant de futurs terroristes, dans la première et le deuxième visions il y a erreur de jugement a mon avis.

Le révolté de gouraya.