Les lègumes sont chers

Publié le par Un habitant de Gouraya

Bonjour la communauté,

 

 

 

Tps de nouveau décrypté, tant mieux. Les gens reprennent leurs habitudes et regardent de nouveau la télé et veillent un peu plus…

A Gouraya rien de nouveau  sinon le beau temps qui malheureusement n’a pas fait baisser les prix des légumes. Ces derniers ont subi ces deniers temps un accroissement vertigineux. La tomate est à 100 DA, la pomme de terre à 45 DA, l’oignon à 60 DA  pour ne citer que ces produits de très large consommation. Il est dit que c’est une question d’offre et de demande. Où est la régulation dans ce pays ? Nous vivons au gré des aléas climatiques et de l’à peu prés.

Autant les importer, ça reviendrait moins cher. Que dire de la sardine qui se vend à 140 DA. N’importe qui peut la vendre et fixer avec les autres les prix qu’ils souhaitent. C’est un monopole de traficoteurs à qui il faut mettre un holà et organiser ce marché.

 

 

 

Cette semaine nous déplorons les décès d’une vielle dame de bois-sacré : Ainaoui et de la femme de Mechemache Braham : la dentiste. Allah yarhamhoum.

Allez à bientôt

Publié dans Vie quotidienne

Commenter cet article

Tami Benslimane 18/04/2006 17:20

Salam ayoum
mamek yella abrith'n Hadjout/Tipaza/Chenoua?
Thanks 4 the memories