Un article d'un journal sur Gouraya

Publié le par Un habitant de Gouraya

Bonjour la communauté,  

 

En plus des  photos, je tenterai également autant que je peux de vous faire une revue de presse des articles traitant de Gouraya ou de ses habitants.

 Ce premier n'est pas très valorisant mais je ne fais pas de censure.

 Bientôt et vos remarques.

   Journal : LA NOUVELLE REPUBLIQUE, le jeudi 16 février 2006

 Et du faux commandant

O. Abderrahmane, âgé de 48 ans, marié, père de 3 enfants et demeurant à Gouraya,  a été pris en flagrant délit lors d’une souricière tendue par la police de Bou Ismaïl.
Cet individu se faisait passer pour un commandant de l’Armée auprès de ses victimes et leur proposait son aide contre de fortes sommes d’argent. Malheur lui en prit, car sa dernière victime, un enseignant de Bou Ismaïl, s’est vite rendu compte qu’il y avait anguille sous roche. En effet, il était attablé à l’un des cafés de la petite ville balnéaire quand le soit-disant «commandant» vint  s’installer tranquillement face à lui et commencer sa litanie. Subjugué par tant de prouesses et de connaissances, l’enseignant déballe ses problèmes familiaux et demande à l’«officier» s’il pouvait faire quelque chose pour son fils : lui trouver du travail et le libérer du service militaire. «Rien de plus facile» a acquiescé le malfrat. Aussitôt dit, aussitôt fait, la victime prend  alors le «commandant» à bord de son véhicule pour l’accompagner à Alger, et plus précisément au siège du Premier ministre, où devait, selon l’escroc, se dérouler l’ arrangement. Arrivé sur les lieux, le pseudo-commandant s’engouffre dans un bloc administratif, et apparaît au bout d’une heure, souriant et décontracté. Il lance à sa proie que tout est en ordre mais qu’il doit se déplacer au Sud, pour le recrutement de son fils dans une entreprise pétrolière. Il exige la somme de 40 000 DA pour le voyage. La victime intriguée, lui propose un rendez-vous pour le lendemain, le temps de réunir la somme exigée. C’est ainsi que la police a mis fin aux  agissements de ce malfaiteur qui a écumé toute la région.

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article