Gouraya: le 13 mars 2005

Publié le par Un habitant de Gouraya

 Bonjour,

Après presque 4 semaines d'une vague de froid, de pluies et de neige, retour  au beau temps et même très rapidement. Il n' y a pas eu de transition. Depuis deux jours, un magnifique soleil trône sur Gouraya. La température dépasse les 20°C. Beaucoup de gens ont même supprimé les manteaux.

 

La source de Gouraya se trouvant au port est réalimentée mais dommage qu'elle ne soit pas aménagée car l'eau coule de la roche directement sur la chaussée.

 

La mer est calme et le poisson est très disponible. Son prix au départ assez élevé, il connaît maintenant une certaine baisse et ça va encore baisser. La Sépia est à 300 DA, le gros-yeux à 250 DA, le merlan et le rouget à 400 DA...etc. Le prix de la sardine oscille entre 80 à 100 DA.

 

Les légumes eux par contre connaissent une certaine flambée: la patate à 35 DA, les oignons verts à 40 DA, les artichauts à 60 DA, les petits pois à 110 DA, la courgette à 80 DA.

 

Les  viandes rouges fraîches entre 700 à 800 DA, Le poulet à 230 DA. Ces prix restent assez élevés. La population se rabat sur la viande congelée provenant de N-Zélande et d'Uruguay  dont le prix tourne autour de 400 DA.

 

Ah j'ai remarqué qu'il y a des tags à Gouraya. D'une assez bonne qualité artistique mais a t'on besoin de ça?

 

La route entre Gouraya et Messelmoun a été goudronnée il y à peine 4 moi et déjà elle commence à se dégrader surtout du coté de Oued Sebt.

 

Deux décès à Gouraya cette semaine: Mme Mouloudi du Quartier Tennis et un certain Lebtahi habitant en contre-bas d'Iyerouanou.. Que dieux aient leurs âmes

 

 

A Bientôt.

 

 

Publié dans Vie quotidienne

Commenter cet article